• Int Header Fr Agriculture
  • Int Header Fr Quotidien
  • Int Header Fr Economie
  • Int Header Fr Environnement
  • Int Header Fr Sante

Une cimenterie à L’Orignal... 

Qu’est-ce qu’une cimenterie ?

C’est une industrie lourde qui transforme la pierre calcaire pour en faire de la poudre de ciment. Ce n’est pas une bétonnière (ready-mix) qui est une petite usine qui produit des mélanges de béton avec la poudre de ciment, du sable et de l’eau pour la construction.

Dans une cimenterie, le calcaire est concassé, broyé et mélangé avec d’autres matières premières pour obtenir un mélange qui est brûlé dans un four à 1 450°C, ce qui donne le crû de ciment ou clinker. Celui-ci est broyé avec des additifs pour obtenir la poudre de ciment qui quittera la région par camionnage lourd.

Schéma de fabrication de la poudre de ciment, extrait de Cement Technology Roadmap 2009 – Carbon emissions reductions up to 2050, par International Energy Agency (IEA) et World Business Council for Sustainable Development (WBCSD), 2009, p.4

Colacem souhaite construire une cimenterie à L’Orignal

La compagnie Colacem souhaite construire une cimenterie, sur un terrain qui lui appartient à l’est de la carrière existante dont elle est également propriétaire, en bordure nord de la route de comté 17 en plein cœur de la zone rurale de L’Orignal, à environ 4,5 km à l’ouest du village de L’Orignal.

Ce terrain de 138 acres a un zonage rural (RU) avec un permis temporaire pour un usage agricole. À l’exception de la carrière, les terrains voisins ont un zonage rural (RU) ou agricole (A). Une bonne part de la grande zone qui entoure le site est composée de terres agricoles dont certaines biologiques, de fermes d’élevage, de boisés et de secteurs résidentiels.

Une cimenterie n’est pas permise dans une zone rurale selon le règlement de zonage du Canton de Champlain. Une cimenterie est une installation industrielle lourde dont l’impact sur le milieu environnent est d’importance. Une cimenterie exige un zonage industriel lourd.

Pour réaliser son projet, la compagnie doit demander le changement du règlement de zonage de son terrain, soit de rural (RU) à industriel lourd (MG) dans un voisinage rural, principalement agricole et résidentiel, et l’obtenir afin de pouvoir obtenir les permis requis du Ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique (MOECC).

Colacem soumet des études techniques et d’impact environnemental

À la mi-juillet 2016, Colacem a déposé les études requises pour une demande de changement au règlement de zonage au Canton de Champlain, une demande de modification au Plan officiel aux Comtés Unis de Prescott-Russell et deux demandes de permis au MOECC, pour la construction et l’opération d’une cimenterie à L’Orignal.

Voici les liens pour consulter ces documents :

Le processus d’analyse et approbation du projet

Le Canton de Champlain et les Comtés Unis de Prescott-Russell ont prévu tenir une consultation publique conjointe, vers la fin du mois d'octobre 2016, pour recevoir les commentaires de la population du Canton de Champlain et des CUPR au sujet du changement de zonage et des amendements requis au Plan officiel. Toute personne qui s’oppose à ce projet doit en exprimer les raisons oralement ou par écrit, ou les deux.

Les demandes de permis de Colacem sont analysées par le MOECC sur la base des études fournies par Colacem. La population pouvait soumettre des commentaires jusqu'au 26 et 29 août 2016 sur le site du MOECC.

Le projet de Colacem – En Bref

En résumé, sur la base de ces études et autres documents soumis aux autorités, ainsi que des informations présentées par écrit ou verbalement par Colacem, son directeur Marc Bataille et ses consultants lors de la soirée portes ouvertes du 3 mai 2016 tenue à L’Orignal par la compagnie, voici ce que le projet de cimenterie de Colacem à L’Orignal signifierait pour la population :

  • Le changement de zonage d'un terrain de 138 acres ... de rural à industriel lourd dans un voisinage immédiat agricole et résidentiel.
  • L’apparition de 52 immenses structures dans un paysage rural, incluant :
    • Des bâtiments de production pour les concasseurs, les broyeurs, le four rotatif alimenté au petcoke
    • Des entrepôts pour les matières premières et les produits finis
    • Des silos d’entreposage et de transit pour les matières transformées
    • Des convoyeurs intérieurs et extérieurs pour le déplacement des matières
    • Des chemins et un très haut remblai pour le déplacement des matières premières et du combustible par machinerie et les camions lourds
    • Une immense fosse à ciel ouvert pour l’entreposage du combustible
    • Une tour de refroidissement
  • Une très haute cheminée de 410 pieds (125 mètres) pour disperser les émissions de la calcination du calcaire et de la combustion du petcoke que les systèmes anti-pollution ne pourraient retenir.
  • Des activités de production de jour comme de nuit dans les bâtiments et à l’extérieur avec des opérations de machinerie lourde et de camionnage lourd sur le site pour le déplacement de matières, c’est-à-dire sur une base continuelle : 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à l’année longue.
  • La production prévue est de 3 000 tonnes de clinker par jour, soit 4 000 tonnes de poudre de ciment.
  • L’augmentation des activités de la carrière de L’Orignal afin d’alimenter la nouvelle cimenterie et de continuer à fournir ses clients actuels, incluant sa cimenterie Kilmar-Grenville-sur-la-Rouge, Harrington, Qc, en chargements de gravier par camionnage lourd à partir de la carrière. Les opérations de dynamitage, concassage, opérations de machinerie lourde et de camionnage lourd s’intensifieront.
  • De 80 à 110 camions lourds par heure sur la route 17, entrant sur le site ou en sortant :
    • 16 heures par jour, de 3h00 le matin à 7h00 le soir,
    • occasionnellement, 24 heures sur 24 pour la livraison sur le site du combustible en provenance du Port de Montréal.

Le voisinage du site convoité pour la cimenterie

Les études de Colacem confirment les faits suivants :

  • Le site convoité est généralement entouré de terres agricoles et fermes d’élevage, dont certaines ont une certification biologique, avec, au nord, un important boisé et des propriétés résidentielles tout le long du bord de la rivière des Outaouais.
  • La carrière de L’Orignal, exploitée par Colacem est adjacente à la bordure ouest du site.
  • 6 résidences sont à moins de 215 mètres au sud et à l’est du site.
  • Un nombre important mais non spécifié de résidences sur le chemin de la Baie se trouve à 1.5 km ou à moins de 2 km au nord, nord-ouest et nord-est du site.
  • La baie de L’Orignal de la rivière des Outaouais se trouve à moins de 1.5 km du site.
  • Le village de L’Orignal se trouve à 5 km à l’est du site.
  • Une autre industrie lourde est à moins de 4 km à l’est du site et immédiatement à l’ouest du village de L’Orignal.

graphic2

Assemblage de deux cartes extraites de Planning Justification Report – Official Plan & Zoning By-Law Amendment Applications, 15 Mars, 2016, préparé pour Colacem Canada Inc., par MacNaughton Hermsen Britton Clarkson Planning Limited (MHBC), avec l’ajout par Action Champlain d’un périmètre approximatif de deux km autour du site.

Une cimenterie à l’Orignal, ça pourrait tous nous affecter !

Imaginez 80 à 110 camions lourds par heure

Imaginez 80 à 110 camions lourds par heure circulant sur la route 17, voir 16 heures par jour, entre 3h du matin et 7h du soir. L’Orignal, Vankleek Hill, Hawkesbury, et d’autres villages incluant Alfred, Grenville-sur-la-Rouge seront aussi affectés. La pollution, le bruit et la poussière causés par la circulation lourde de ces camions détruirons votre quiétude et votre bien-être!

Imaginez la cheminée de cette usine

Imaginez la cheminée de cette usine avec sa tour de refroidissement d’une hauteur prévue de 410 pieds (125 mètres)! Plus haute que les montagnes de Pointe-au-Chêne! Cette cheminée géante serait très proche de zones habitées et de terres agricoles de L’Orignal et par son illumination, sera vue jour et nuit à de grandes distances, affectant toute la région!

Imaginez 52 énormes bâtiments

Imaginez 52 énormes bâtiments industriels, démesurés dans un paysage rural et résidentiel.

Imaginez les poussières rejetées

Imaginez les poussières rejetées de la cimenterie et de la carrière voisine qui se retrouveraient sur vos toits, dans vos jardins et potagers, dans vos cours d´eau, jusque dans vos sources d’eau potable!

Imprimer

0
0
0
s2smodern

Nouvelles et réunions

Démarches entreprisent par Action Champlain pour combattre la décision des CUPR - le 27 avril 2017

Action Champlain souhaite informer tous les résidents du Canton de Champlain et des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) des démarches qui ont été entreprises pour combattre la décision d’approuver la Modification no 30 du Plan officiel des CUPR (la Modification), modification demandée par Colacem Canada Inc. dans le but de lui permettre de construire une cimenterie sur un terrain voisinant sa carrière sur la route 17.

Lire la suite...

Suivez-nous

Follow us

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod.